Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liens

Publié par Calisse

Cette année, ce sera une bûche aux myrtilles, myrtilles qui rappellent nos vacances d'été dans les Alpes.

Elle se compose d'une dacquoise, de myrtilles, d'un crémeux à la myrtille, d'une mousse au chocolat blanc et pour la première fois, d'un glaçage, recette trouvée chez Isabelle du blog Pourquoi pas Isa.

La bûche passe obligatoirement par le congélateur et se réalise en plusieurs étapes.

Bûche aux myrtilles : ma bûche de Noël 2013
Bûche aux myrtilles : ma bûche de Noël 2013

D'abord le crémeux à la myrtille qui sera coulé dans un insert (morceau d'une gouttière que Mr Pistache m'a découpé à la taille souhaité et que je recouvre de papier sulfurisé)

I n g r é d i e n t s pour le crémeux à la myrtille :

250 g de myrtilles congelés

65 g de jaunes d'oeufs

100 g d'oeufs entiers

60 g de sucre semoule

75 g de beurre pommade

1 feuille 1/2 de gélatine

Mettre la gélatine dans un grand saladier d'eau froide.

Dans une casserole, mettre les les myrtilles grossièrement écrasées, les jaunes et les oeufs entiers et le sucre. Faire épaissir à feu doux en remuant avec un fouet sans cesse.

Essorer la gélatine, l'ajouter au mélange. Retirer la casserole du feu.

Couper le beurre pommade en cube et lorsque le mélange a refroidi environ 35 degrés, utiliser un mixeur plongeant pour l'incorporer.

Il ne reste plus qu'à couler le crémeux dans la gouttière et direction le congélateur.

I n g r é d i e n t s pour la mousse au chocolat blanc :

une crème anglaise

2 feuilles 1/2 de gélatine

500 g de chocolat ivoire

420 g de crème fraîche à 30 % (surtout pas light)

qs de myrtilles surgelés

Faire une crème anglaise :merci à Thermomix qui m'a fait gagner du temps, j'ai réduit les quantités de la recette du livre de base par deux et j'ai mis moins de sucre parce que le chocolat blanc est déjà très sucré : mettre dans le bol de T 250 g de lait, 3 jaunes d'oeufs et 20 g de sucre et un sachet de sucre vanillé. Programmer 7 mn à 80° vitesse 4.

Pendant ce temps, faire fondre le chocolat blanc au bain marie.

Quand la crème anglaise est finie, ajouter tout de suite la gélatine essorée et verser le tout en trois fois sur le chocolat blanc mélanger à l'aide d'une maryse. Laisser refroidir.

Monter la crème en chantilly mousseuse et l'incorporer au mélange précédent.

Couler dans un moule à bûche environ jusqu'au 3/4 du moule. Direction le congélateur pour 15 mn environ. Ensuite, sortir la gouttière avec le crémeux à la myrtille, et le placer sur la crème au chocolat blanc, l'enfoncer légèrement. Remplir ensuite d'une couche de myrtilles surgelés et retour au congélateur aussitôt.

I n g r é d i e n t s pour la dacquoise :

35 g de farine

120 g de poudre d'amandes

120 g de sucre en poudre + 60 g

175 g de blancs d'oeufs

Préchauffer le four à 180°C.

Mixer la poudre d'amandes, les 120 g de sucre et la farine.

Monter les blancs en neige. Dès qu'ils deviennent mousseux, incorporer le sucre petit à petit. Dès qu'ils sont bien fermes, ajouter les poudres délicatement à l'aide d'une maryse.

Disposer une feuille de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie et répartir le mélange uniformément à l'aide d'une spatule coudée.

Enfourner pour 15 à 20 mn, à surveiller.

Laisser refroidir sur une grille. Découper à la taille du moule à bûche et placer dessus et retour au congélateur jusqu'au jour J.

I n g r é d i e n t s pour le glaçage :

100 g de sucre

100 g de sirop de glucose

45 g d'eau

75 g de lait concentré non sucré

100 g de chocolat blanc

3 feuilles 1/2 de gélatine

colorant en poudre

Plonger la gélatine dans un saladier d'eau froide.

Dans une casserole, cuire le sucre, le glucose et l'eau à 102 °C

Verser sur le chocolat, ajouter la gélatine essorée, le lait concentré, le colorant. Lisser au mixeur plongeant. Laisser tiédir, il faut l'utiliser à environ 35 °C.

Démouler la bûche sur une grille et faire couler le glaçage uniformément sur toute la bûche. Transférer sur le plat de présentation et décorer.

Remettre au frigidaire pour décongélation au minimum 6 h ou 2 h à température ambiante.

Déguster.

Il me restait bien sûr un peu de tout et j'ai réalisé des desserts individuels :


Bûche aux myrtilles : ma bûche de Noël 2013

C o n c l u s i o n :

Il n'en est plus resté.

On aperçoit à l'arrière mes "cuillères plumes", cadeau de ma belle-soeur et de mon beau-frère et qui, une fois bien maîtrisées devraient me permettre de réaliser de bien jolies décoration. Ceci est mon premier essai.

Commenter cet article

mymy cuisine 30/12/2013 15:42

Appétissante ta bûche! Vous avez du vous régalez..