Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liens

Ca, j'en sais quelque chose.



Cela fait des années que j'essayais d'en faire et c'est grâce à Joséphine (par l'intermédiaire de son époux) que je suis parvenue à réussir mes premiers macarons (aussi, en partie grâce à l'acquisition d'une sonde de température). La méthode que j'utilise est la méthode avec la meringue italienne.

Dimanche, à Soissons : au 2ème Salon du blog culinaire, j'ai eu la chance de pouvoir participer à la démonstration de
Mercotte, véritable Experte macarons



Mercotte nous a fait la démo avec la recette classique.
J'ai pris des tonnes de notes et pour être sure de ne rien oublier de ce que j'ai pu voir, il fallait la refaire très vite.


Ingrédients :

220 g de sucre glace
120 g de poudre d'amandes
90 g de blancs d'oeufs
25 g de sucre en poudre
colorant en poudre

Préchauffer le four à 145-155° C avec la plaque sur laquelle seront déposés les macarons.

Mixer la poudre d'amandes avec le sucre glace (cette étape évite le tamisage). Réserver.

Mettre ensuite dans le bol du robot les blancs d'oeufs et démarrer à petite vitesse. Ajouter 2-3 gouttes de citron et une pincée de sel.

Très progressivement augmenter la vitesse du robot. Ajouter une partie des 25 g de sucre en poudre (1/3 environ). Augmenter encore la vitesse, ajouter le 2ème tiers et enfin le 3ème.

Ajouter le colorant en poudre. Laisser tourner encore un peu.

Ensuite, enlever le "fouet" et remplacer par la "feuille" (accessoire du robot en forme de feuille). Mettre d'un coup, le mélange poudre d'amandes et sucre glace. Et faire tourner : vitesse 1 - arrêter - reprendre jusqu'à ce qu'on ne distingue plus la poudre. Macaronner jusqu'au ruban.

Si vous ne possédez pas la "feuille", cette étape se fait à l'aide d'une maryse, "macaronner"  (=avec la maryse, partir du milieu de la préparation et tourner vers le sommet jusqu'à ce que se forme le "ruban"). Attention pas trop.

Mettre le tout dans une poche à douille. Bien chasser l'air. Dresser une plaque de patisserie à la fois en essayant de faire des ronds réguliers et enfourner pour 12 à 14 mn.


Préparer une ganache. J'ai choisi : chocolat au caramel au beurre salé (une tuerie d'après Mr Pistaches & co), recette trouvée chez Macarongirl ou encore Pure gourmandise et bien d'autres encore. Et encore chez Mercotte, une recette permettant de congeler la ganache : ici

A consommer seulement APRES une nuit au frigidaire. Cela permet aux coques de prendre le goût de la ganache. Cela vaut véritablement le coup de patienter.

C o n c l u s i o n  :

Avec de la méthode, on peut y arriver, n'hésiter pas à aller lire les précieux conseils de Mercotte.

Cette méthode "classique" est plus rapide à réaliser.
Pas de différence au niveau du goût.
Peut-être les coques sont légèrement plus lisses avec la meringue italienne.

Méthode adoptée.


Commenter cet article

Marina 30/11/2009 20:16


Bravo, ils sont superbes!!!et merci d'avoir pris des notes pendant la démo de Mercotte, j'etais tellement hypnotisée que je n'ai rien noté!!Bises.Marina


josephine51 28/11/2009 22:28


Tes macarons sont magnifiques ! J'ai une demande pour un anniversaire prochain chez nous, j'essaierai cette recette classique. Merci pour le coin d'oeil !


Pierre cuisine 28/11/2009 10:47


bravo ils sont superbes tu es une chef ! Pierre


jo 27/11/2009 09:30


D'après les photos, la réussite est parfaite !
Alice n'a pas donné son avis ? J'ai hate de goûter pour faire la différence avec les précédents... Félicitations Catherine.
Bisous.
JO.


mercotte 27/11/2009 06:16


bravo tu fais de superbes macarons, avec la meringue italienne, les couleurs sont plus pastels, la collerette un peu moins développée parfois mais les 2 méthodes sont super, la méthode simple est
surtout pratique quand on est pressée !!!